La structuration d’un espace métropolitain plaide pour la région Alsace

362

Cette note correspond à l’intervention d’Antoine Beyer, Professeur de Géographie à l’Université de Cergy-Pontoise, lors de la conférence-débat de l’APR, le 10 octobre 2018 sur le thème de l’avenir institutionnel de l’Alsace.

L’auteur démontre que l’organisation territoriale de l’Alsace passe obligatoirement par la coopération des métropoles qui en font l’ossature et par leur solidarité avec leur hinterland régional. La « métapolisation » actuelle prend ses racines loin dans l’Histoire, avec la Décapole.

Le Grand Est constitue un espace géographiquement sans véritable fondement, d’où la nécessité de revenir à un niveau géographique de gouvernance plus fin, l’Alsace. Malheureusement, le jeu politique des trois principales villes d’Alsace s’oppose à cette logique.